Ouverture de crédit : disposer d’argent sous certaines conditions

Ouverture de crédit : plus d'infos.

Qu’est-ce qu’une ouverture de crédit ?

Une ouverture de crédit (ou facilité de crédit) est un contrat de crédit dans lequel de l’argent est mis à la disposition de l’emprunteur et que ce dernier peut le retirer en une ou plusieurs fois, éventuellement au moyen d’une carte de paiement.

Une limite de crédit est attachée à la facilité de crédit. Dans cette limite, le consommateur peut prélever des montants en fonction de ses besoins et de ses possibilités. Les remboursements sont effectués à son rythme, au moment de son choix, en tenant compte des conditions convenues.
L’un des avantages d’une facilité de crédit est que le souscripteur peut retirer la partie du capital qu’il a déjà remboursée.

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne physique majeure peut bénéficier d’une ouverture de crédit.

Bien sûr, il y a toujours une enquête sur la faisabilité financière des projets pour chaque demandeur. Le dossier garantit que le prêt n’affecte pas l’équilibre le budget familial du demandeur dans des circonstances normales.

Voir aussi :

Quelle durée ?

En principe, une facilité de crédit est ouverte pour une durée indéterminée.
Pour les ouvertures de crédit sans obligation de remboursement mensuel d’une certaine partie du capital, une obligation légale de « mise à zéro » s’applique tous les 5 ans. Cela signifie que l’emprunteur doit être en mesure de rembourser la totalité du capital une fois tous les 5 ans et que son crédit doit donc présenter un solde nul. Après cela, le consommateur peut reprendre le capital.

Combien coûte une ouverture de crédit ?

En contrepartie de l’utilisation du prêt, l’emprunteur paie un taux d’intérêt qui est exprimé en pourcentage sur une base annuelle. Ce taux d’intérêt est appelé « intérêt débiteur ». L’emprunteur ne paie ces intérêts que sur la partie du capital qu’il a prélevée. Le taux d’intérêt peut être ajusté en
cours de contrat. Le bénéficiaire en est tenu informé en temps utile et par écrit.

Si une carte est attachée à la facilité de crédit et que si l’emprunteur a retiré des capitaux, des frais de gestion et des frais de carte sont également facturés. Comme pour le prêt à tempérament, le TAEG exprime le coût total du crédit. Le taux d’intérêt et tous les coûts liés au crédit sont inclus (y compris les frais de carte et de gestion). En plus de cette taxe, il n’y pas d’autres frais à payer, y compris les frais de dossier !