Comment obtenir un crédit en étant au chômage ?

Voici ce que vous pouvez faire !
Emprunter de l'argent lorsque vous êtes au chômage peut représenter un grand défi étant donné que les banques souhaitent récupérer leur argent et qu'elles n'ont tout simplement pas de garantie de remboursement si vous êtes une personne sans emploi. Même souscrire un microcrédit à faible montant ou un prêt personnel (ou crédit à la consommation) pour un petit projet peut s’avérer difficile.
Il est difficile d'obtenir un crédit lorsque l'on est au chômage.

Quels sont les autres obstacles à l’emprunt pour une personne qui est sans emploi ?

Outre la difficulté pour les banques d’accorder leur confiance et de prêter de l’argent aux chômeurs, une autre réticence des organismes bancaires en Belgique est liée à la loi qui protège le chômeur en cas de non-paiement des mensualités des crédits en cours. En effet, il n’est pas légal de lancer une procédure de saisie des indemnités de chômage ou de toutes autres aides sociales. Or, une banque veut toujours avoir des garanties de ses emprunteurs par rapport au remboursement du crédit. Malgré ces contraintes, il existe quelques solutions qui permettent à une personne sans-emploi de bénéficier d’un prêt.
Avant de lancer votre nouveau projet, le plus important est de bien préparer votre dossier de demande de crédit, vous devez pouvoir prouver que vous serez un emprunteur sérieux et que vous pourrez rembourser votre prêt tout en respectant votre budget personnel. Votre conseiller bancaire ou votre courtier en assurances est certainement votre meilleur interlocuteur pour votre prochain emprunt.

Les différents types de crédit pour les personnes sans-emploi

Il existe cinq solutions qui vous autoriseront à financer de nouveaux projets de vie si vous êtes chômeur sans travail. Chacune a ses limites, mais toutes nécessiteront un dossier personnel solide pour être validées.

1. Prêt hypothécaire

En règle générale, vous pouvez consacrer au maximum un tiers de vos revenus pour pouvoir rembourser vos différents crédits. Un prêt hypothécaire semble donc impossible à obtenir en étant une personne sans emploi car même en ayant des allocations de chômage, leur montant sera probablement trop petit pour acheter un bien immobilier avec cela.

Pour toute demande, votre dossier personnel devra comprendre une analyse des revenus du ménage et  également de la valeur de vente du bien immobilier que vous souhaitez acheter. Si vous êtes chômeur, mais déjà propriétaire d’un logement (par exemple, acquis par héritage) et que vous êtes temporairement sans emploi, la situation devrait être plus simple, mais la prudence reste de mise !

2. Prêt personnel  ou microcrédit comme passerelle temporaire

À l’instar du crédit immobilier, l’obtention d’un prêt micro (microcrédit) ou d’un crédit à la consommation en tant que chômeur sans emploi est pratiquement impossible sauf si vous trouvez un garant ou si vous avez la possibilité de mettre votre bien immobilier en gage. Les allocations de chômage ne suffiront pas à rembourser votre crédit, mais un apport personnel pourrait aussi favoriser une acception des prêts surtout pour un projet nécessitant un montant plus important.

Si l’arrêt du travail n’est que temporaire et que vous manquez de liquidités, un microcrédit peut juste suffire à vous aider. N’oubliez pas qu’un tel prêt est une forme d’emprunt relativement coûteuse, car même si les montants sont plus faibles, les taux d’intérêt sont souvent élevés. 

3. Prêts sociaux –  Qui a droit au prêt social ? 

Le prêt social est destiné aux personnes qui ont des difficultés financières, comme les chômeurs ou les personnes sans travail, temporairement ou pas. Ces prêts personnels s’adressent aux personnes à faibles revenus qui peuvent bénéficier de crédits à des taux d’intérêt intéressants et des mensualités à durée variable en fonction du montant emprunté et de leur dossier personnel.  

Il existe deux organismes en Belgique : 

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter le portail wallon sur le surendettement ainsi que nos articles sur ce sujet.

4. Les prêts entre particuliers

Le prêt personnel entre particuliers est très réglementé en Belgique. Il faut passer par un organisme intermédiaire reconnu par la FSMA (l’Autorité des Services et Marchés Financiers) pour pouvoir être financé. Généralement, ce sont des plateformes en ligne. La plus connue est Mozzeno. Même si les taux peuvent sembler attractifs, effectuer le lancement de certains projets en contractant un prêt sans passer par un organisme bancaire n’est pas forcément la bonne solution en termes de crédit, car les règles sont les mêmes pour toutes les personnes, y compris les chômeurs. Le “courtier en ligne” devra également vérifier votre dossier et l’état de vos remboursements via la BNB (Banque Nationale de Belgique). 

5. Sans emploi, mais avec une nouvelle activité comme indépendant

Vous êtes au chômage, mais vous souhaitez exercer une profession indépendante ou créer une entreprise ? En Belgique, vous pouvez alors bénéficier du prêt de lancement du Fonds fédéral de participation. Avec un prêt Start, vous pouvez obtenir jusqu’à un montant de 30 000 euros à un taux avantageux.

La durée du prêt est de 5, 7 ou 10 ans.

Attention : le prêt doit servir à une personne au chômage à lancer et financer son activité professionnelle d’indépendant et être utilisé comme un investissement pour son nouveau projet (ordinateur, machines, bureau, reprise d’une entreprise existante…).

Pour plus d’informations sur le prêt Start-up, vous pouvez contacter le Fonds de participation. Depuis le 1ᵉʳ juillet 2014, les Régions sont autorisées à octroyer de nouveaux crédits. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations nécessaires :

Bien comparer et éviter les arnaques

On voit souvent, surtout sur internet, des publicités sur le crédit pour chômeur qui proposent des remboursements mensuels de seulement quelques euros pour les personnes sans emploi. Ce sont généralement des arnaques à des taux très élevés qui risquent de vous endetter à vie. Il est donc important de bien comparer les différents organismes en utilisant des comparateurs de crédit en ligne comme celui-ci : pret-personnel-comparatif.com.

Comparer également le coût total du prêt, car certaines institutions peuvent être assez trompeuses en cachant certains frais aux futurs emprunteurs, notamment l’obligation de souscrire une assurance-vie par exemple. 

Pour conclure, il y a donc très peu d’alternatives et, en fonction de votre situation, vous devrez probablement déposer des garanties solides en termes de remboursement pour que votre organisme de crédit vous autorise un prêt personnel.

Questions fréquentes

01 Quelle banque prête aux chômeurs en Belgique ?

Beaucoup de personnes sans emploi se demandent fréquemment où faire un crédit en étant au chômage ? Il n’y a pas de banque ou de courtier qui sont “spécialisés” dans le crédit “chômeur”. Tous les organismes de crédit sont capables d’évaluer votre nouvelle demande d’emprunt.

02 Comment acheter une voiture en étant au chômage ?

Deux possibilités en Belgique : 

  • Emprunter via un prêt social si vous pouvez le justifier pour la recherche d’un emploi.
  • Faire un dossier pour un prêt Start pour le lancement d’une nouvelle entreprise.

03 Que faire de mon crédit hypothécaire si je deviens chômeur ?

Vu que vos revenus vont fortement diminuer, il est important d’en parler avec votre banque. Il existe également une assurance perte de revenu qui autorise à postposer les mensualités. En plus d’être une assurance-vie, elle permet d’être indemnisé en car de perte ou de diminution des revenus. D’autres aides aux emprunteurs sont envisageables via les services sociaux régionaux.

Obtenir un prêt sans avoir de travail

Pouvez-vous emprunter de l’argent si vous êtes au chômage ? Ou si vous recevez des allocations ? Ou encore si vous êtes étudiant ? Emprunter dans une banque Emprunter de l’argent sans revenu n’est possible que dans une mesure très limitée. Il existe des banques qui proposent des prêts spécifiquement destinés aux étudiants, les parents se portant garants. Pour les autres situations, le fait de ne pas avoir d’emploi complique les choses. La plupart du

Emprunter de l’argent sans avoir de contrat fixe

Emprunter de l’argent sans avoir un contrat fixe peut être assez délicat. Un CDI est souvent une condition nécessaire à l’octroi d’un crédit. Peut-on obtenir un prêt sans être en CDI ? Tout le monde ne bénéficie pas d’un CDI. De plus en plus de personnes travaillent via un contrat temporaire ou via un statut d’indépendant. Mais, est-il possible d’emprunter de l’argent sans avoir un revenu fixe ? À première vue, il semble très difficile

Emprunter de l’argent sans revenus. Est-ce possible ?

Emprunter de l’argent sans avoir de revenus n’est pas facile. Compte tenu de votre situation personnelle, vous devez d’abord vous demander s’il est judicieux de le faire. Car vous devrez rembourser l’argent emprunté, sans oublier les intérêts et les éventuels frais supplémentaires. Sans revenus, puis-je m’adresser aux banques ? Dans une banque, il sera pratiquement impossible d’emprunter de l’argent dans ces circonstances. Les banques imposent des conditions avant d’accorder un crédit. Cela permet de s’assurer

Emprunter de l’argent avec une allocation sociale

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible de contracter un prêt pour les bénéficiaires de l’aide sociale. Est-il judicieux de contracter un prêt avec l’aide sociale ? Avant d’examiner de plus près les possibilités d’emprunter de l’argent, il est important de se demander si un tel acte est opportun. En effet, si vous recevez une prestation d’aide sociale, vous n’avez pas beaucoup d’argent. Et tout le monde connaît l’expression « emprunter de l’argent coûte

image
Qualité du service concernant le Crédit chômeur
4.6/5 sur 567 avis vérifiés