Avoir une profession libérale ou travailler à son propre compte, cela implique aussi de nombreuses responsabilités. Il faut investir de façon continue et aussi, payer les factures sans aucun retard. Parfois, votre épargne ou le solde de votre compte bancaire ne suffissent plus à financer vos projets.

Fort heureusement, il existe aujourd’hui un type de prêt qui permet de remédier à chaque situation financière difficile ou à se projeter toujours dans un avenir meilleur : le crédit pour indépendant.

Prêt pour motifs professionnels

Ce n’est pas rare de se retrouver dans des périodes ou la trésorerie commence à tarir. Il arrive également dans les professions libérales ou dans les business à titre personnel, d’investir des sommes conséquentes alors que la date de paiement soit par la suite repoussée par certains acheteurs, voire même par tous les clients. Le fait de voir un carnet de commande bien rempli peut vous pousser à miser tout votre économie sur un projet, sans ignorer les éventuels contrecoups et les risques.

Pour éviter de tomber dans un spirale d’endettement ou de surendettement, vous pouvez opter pour un crédit indépendant sous forme de crédit hypothécaire. Il s’agit d’un regroupement de crédit qui vous permet également d’obtenir la somme dont vous avez besoin pour acheter une voiture, pour réaliser un voyage ou pour acquérir des gros matériaux de travail, cela, sous forme d’acquisition ou de centralisation. Vous pouvez également choisir une offre de prêt indépendant en cas de déblocage de liquidités ou perte d’un marché et reboucher aussitôt le trou dans votre fond de commerce ou votre épargne.

Quels sont les conditions d’acceptation ?

Comme pour tous les types de crédit, l’octroi d’un prêt pour indépendant est soumis à quelques conditions, dont :

  • Avoir exercé sa profession pendant une durée minimum de 3 ans en Belgique ou au Luxembourg, pour une personne physique avec pièces justificatives
  • Présenter des bilans comptables ou/et des avertissements extraits de rôle de sa société
  • Être résident ou résidente de la Belgique ou du Luxembourg
  • Garant(s) autonomes pour la solvabilité du crédit
  • Preuves de revenus grâce à des avis d’imposition

Pour plus d’informations, le mieux serait de se renseigner auprès de votre expert en crédit. Dans tous les cas, il faut savoir que le système du scoring est aujourd’hui très prisé par les organismes de prêt. Elle consiste à estimer vos revenus, vos épargnes ou autres ressources, afin de savoir si en tant qu’indépendant, vous serez bien en mesure de rembourser la somme empruntée en temps voulu. Vous devez donc mettre toutes les chances de votre côté en essayant de ne pas vous mettre dans une situation susceptible de répercuter sur l’appréciation de votre dossier.

Banques ou courtier ?

Les banques sont plus exigeantes et plus sélectives que les courtiers. Mieux vaut se tourner vers un courtier près de chez vous qui propose une offre de prêt adaptée à votre situation et obtenir du crédit en toute simplicité. Un courtier peut plus facilement vous accompagner dans toutes vos démarches.

Alternatives au crédit traditionnel

Le Crowfounding, le microcrédit, l’emprunt entre particuliers sont également des possibilités à voir en cas de besoin de financement rapide en tant qu’indépendant ou pour le compte de sa propre société.

Et si vous êtes refusés ?

En cas de refus de votre demande de prêt pour indépendant, vous pouvez revoir votre dossier et faire en sorte de présenter par la suite, un dossier financier stable. Vous pouvez également déposer une autre demande auprès d’un autre organisme de crédit, et ne jamais baisser les bras après une seule tentative. Demandez de l’aide à des experts financiers.

Comment et ou faire sa demande ?

Avant de déposer votre demande, il est judicieux de s’entretenir au préalable à un conseiller financier, qu’il soit privé ou au sein du même organisme. De nos jours, le moyen le plus facile de faire sa demande de crédit pour indépendant et de remplir un formulaire en ligne. Les données sont sécurisés et le suivi très facile. Grâce à une simulation de prêt pour indépendant, vous pouvez savoir à l’avance si cette option sera vraiment bénéfique pour vous. Dès que votre demande est approuvée, la somme demandée sera aussi vite que possible déposée sur votre compte bancaire ou autre, selon votre souhait. Pour évoluer ou pour résoudre un problème financier passager, un indépendant a besoin de faire du crédit. N’hésitez pas à contacter votre partenaire crédit, sérieux, fiable et expérimenté.

Prêt pour les indépendants à des fins privées

Prêt d'argent rapide pour les indépendants

Déterminer le prêt qui vous convient le mieux en tant que travailleur indépendant est une tâche qui prend du temps. Pour les personnes qui viennent de devenir indépendantes, il n’est pas facile d’obtenir un prêt ou un crédit hypothécaire. C’est pourquoi on vous suggère de visiter ou de contacter un courtier en prêts.

Certaines de ces conditions supplémentaires peuvent être :

Au moins 3 ans d’activité indépendante avec des chiffres annuels fiables ou de travail pour un employeur.

La société est principalement spécialisée dans la comparaison de différents prêts. Ainsi, vous pouvez trouver le prêt qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins et de vos exigences. Ils proposent un service de transition gratuit qui peut être organisé dans les 24 heures.

Pour avoir droit à un prêt, il suffit de remplir 2 conditions :

  • Vous ne pouvez pas être fiché à la BNB.
  • Vous devez avoir plus de 25 ans.

Si vous venez de devenir indépendant en Belgique, il est presque impossible d’obtenir un prêt personnel pour un simple ordinateur portable ou un iPhone, par exemple. Vous pouvez avoir 20 000 euros sur votre compte, ils ne vous accorderont pas de prêt.

Autres aides financières aux indépendants en Belgique

il existe d’autres aides aux indépendants qui sont des alternatives suite à un refus réalisé par une banque.

Garant – un acheteur

En ce qui concerne le garant, il existe plusieurs possibilités :

  • Le garant légal pour un maximum de 5 ans : un parent (solvable) garantira le paiement du prêt hypothécaire pour un maximum de 5 ans. Donc, si votre enfant ne peut pas payer, vous êtes coincé avec un paiement hypothécaire pendant 5 ans. Les personnes retraitées au-delà d’un certain âge ne peuvent pas se porter garantes.
  • Le parent ou l’ami aide à payer la maison. Cela peut même être aussi peu que 1 000 euros. Cette personne devient copropriétaire pour un certain pourcentage et est conjointement responsable du remboursement du prêt hypothécaire. La propriété peut être rachetée plus tard.

Attention ! Quelle que soit la façon dont vous vous portez garant, le garant paie aussi !

Utiliser une partie de l’argent de sa pension

En fait, cela ne s’applique pas aux débutants, mais l’argent de la pension des indépendants peut être utilisé comme garantie pour le prêt hypothécaire qu’ils veulent contracter. Les travailleurs indépendants peuvent économiser beaucoup plus d’argent en fonction de leurs revenus. En outre, ils peuvent faire valoir un avantage fiscal de 40 à 50 % dans leur déclaration d’impôt. Pour un salarié ordinaire, cet avantage fiscal est limité à 30 % sur un maximum de 940 par an sur l’épargne-pension ordinaire.

Crowdfunding

Le crowdfunding est parfois utilisé par les personnes qui ne peuvent pas obtenir un prêt fixe. Bien sûr, vous passez par un processus de sélection pour voir si vous êtes solvable. Mais dans ce cas, il est un peu plus facile d’obtenir un prêt. Surtout si vous avez un peu d’argent de côté, ce qui améliore considérablement votre score et inspire plus de confiance aux prêteurs. Veuillez noter que ces taux d’intérêt ne sont pas comparables aux taux d’intérêt hypothécaires ordinaires et que les délais de remboursement sont beaucoup plus courts. Dans ce cas, ne pas rembourser le prêt signifie vendre la maison !

Le crowdfunding est idéal pour les rénovations ou les indépendants qui ne peuvent obtenir un prêt en raison de leur statut d’indépendant, mais qui croient fermement en leur objectif.

Emprunter auprès du fonds de prêts sociaux

Si vous venez de vous mettre à votre compte, vous n’avez probablement pas encore un revenu très élevé. Vous pourrez alors demander un prêt auprès de la caisse de prêts sociaux. Bien sûr, il y a toujours des conditions à respecter :

Le revenu imposable de votre dernier avis de cotisation connu de l’impôt sur le revenu des personnes physiques est autorisé :

  • ne peut être inférieure à 9 999 euros ;
  • ne pas dépasser les limites maximales fixées.

Parents donateurs

De nombreux parents offrent à leurs enfants un cadeau pour un terrain à bâtir ou de l’argent pour acheter une maison quand ils seront plus âgés. Cela est également possible pour les indépendants. Veuillez noter. Si vous êtes une entreprise unipersonnelle, vous devez garder à l’esprit que l’argent privé peut également être utilisé. Si votre entreprise fait faillite, votre maison et vos économies peuvent également être utilisées pour payer les fournisseurs. Cela ne peut pas non plus être couvert par une assurance. Pour cela, vous devez passer à une société à responsabilité limitée, par exemple.

Faites sortir vos économies de votre entreprise

Il était possible de retirer de l’argent d’une entreprise sans payer d’impôt à la source. Mais actuellement, ce n’est plus possible. Cet argent sera taxé. Plus le montant des réserves est élevé, plus le montant du précompte mobilier à payer est important.

Emprunter de l’argent à votre entreprise

Il est possible de mettre un prêt sur le compte courant. Les intérêts sont alors versés au gestionnaire et non à une banque. Les intérêts restent déductibles pour l’entreprise. Utile si vous ne voulez pas travailler avec les banques. Attention, toutefois, l’intérêt doit être en adéquation avec le marché. Les frais d’intérêt élevés ne seront pas acceptés.

Médiateur du crédit

Supposons que vous vouliez emprunter de l’argent à la banque, mais que celle-ci refuse de vous accorder un crédit. Vous pouvez alors faire appel à un médiateur du crédit. Ce médiateur du crédit est un service du gouvernement flamand qui s’entretient avec le demandeur de crédit et la banque. Le médiateur mettra également en évidence les points forts de votre dossier et donnera éventuellement des conseils. Ce service est entièrement gratuit, mais n’offre aucune garantie d’acceptation par la banque. Pratiquement chaque commerçant ou débutant peut utiliser le médiateur du crédit.

Conclusion

Un prêt en tant que travailleur indépendant ? Il est parfois difficile de comprendre pourquoi on peut payer 800 euros par mois de loyer, mais on ne peut même pas obtenir un prêt de 300 euros par mois. Emprunter de l’argent en tant que travailleur indépendant est effectivement possible, mais beaucoup plus difficile. En outre, il n’est pas rare que les indépendants paient plus d’intérêts sur le prêt.

Pour les indépendants, il serait également pratique de disposer d’une sorte de crédit flexible. Payez plus quand les choses vont bien et moins quand elles vont moins bien.