Tout savoir sur le prêt personnel en Belgique

Tout ce que vous devez savoir sur le prêt personnel

Un prêt personnel est une forme de crédit dans lequel vous payez un montant mensuel fixe d’intérêts et de remboursement sur une durée préalablement convenue. Normalement, vous empruntez un montant d’au moins 5 000 € et de 50 000 € au maximum et vous remboursez en 6 à 72 mois. Dans certaines circonstances, vous pouvez être tenu de fournir une garantie lors de l’octroi d’un prêt personnel.

 En principe, un prêt personnel doit être résilié avant l’âge de 68 ans. Vous pouvez également souscrire à un prêt senior ; le contrat doit alors être résilié avant votre 72e anniversaire.

Prêt senior

Il s’agit d’un prêt spécialement conçu pour les clients âgés qui souhaitent contracter un prêt responsable et ne veulent pas que le solde du prêt soit payé par le plus proche parent en cas de décès. La forme de crédit est un prêt personnel. En plus des conditions standards, les conditions supplémentaires suivantes s’appliquent à l’octroi du prêt senior :

a) Montant maximal du crédit : 12 500 €.

b) L’âge au moment de la conclusion du contrat ne doit pas dépasser 68 ans.

(c) Durée jusqu’à 60 mois.

d) Le contrat doit être résilié avant d’atteindre l’âge de 72 ans.

Le taux du prêt personnel

Le taux que vous payez dépend de votre situation personnelle, comme vos revenus et vos frais fixes, ainsi que du montant du crédit. Vous pouvez obtenir des informations sur les tarifs par l’intermédiaire de votre conseiller.

Taux d’intérêt effectif sur une base annuelle

Le taux d’intérêt effectif sur une base annuelle est l’indication du prix du crédit. Il reflète tous les coûts du crédit.

Traitement de la demande

Qui peut demander un crédit ?

Les personnes physiques adultes résidant en Belgique peuvent demander un prêt personnel.

Si l’emprunteur a une nationalité étrangère, le crédit ne peut être accordé que s’il a été suffisamment établi que l’emprunteur est un résident belges et qu’un document de résidence permanente valide peut être présenté. La date d’expiration théorique du crédit doit se situer dans la période de validité du document de séjour.

Dans tous les cas, vous devez disposer d’un revenu manifestement régulier et suffisant, perçu sur un compte bancaire/numéro de compte bancaire belges, et d’une pièce d’identité en cours de validité. Le prêteur n’accorde pas de crédit si le demandeur de crédit fait l’objet d’un arrangement de dette à l’amiable ou statutaire.

Évaluation de la demande

Le conseiller sera en mesure de vous conseiller sur le crédit que vous souhaitez obtenir. Une fois que vous êtes parvenu à un accord sur le montant du prêt et la forme du crédit, remplissez le formulaire de demande dans son intégralité, éventuellement avec votre conseiller. Votre demande sera ensuite soumise à l’organisme prêteur pour évaluation. Les originaux de vos pièces d’identité et de vos revenus sont toujours vérifiés par votre conseiller ou par le prêteur. Il traitera votre demande au nom des sociétés interbancaires communes. Le prêteur utilise un système automatisé comme outil d’évaluation de la solvabilité.

Votre conseiller vous informera si vous êtes éligible ou non au crédit demandé et par quelle société de financement il est proposé. Si le montant demandé n’est pas réalisable, vous recevrez un relevé du montant que vous pouvez emprunter auprès du prêteur. En cas de refus, vous pouvez demander une déclaration écrite motivée.

Dès son approbation, la convention de financement est établie immédiatement. Votre conseiller peut alors se charger de la suite du traitement

Combien pouvez-vous emprunter ?

Prêt responsable

Le montant maximum à emprunter dépend de vos revenus, des coûts fixes et de la situation personnelle. Sur la base de lignes directrices claires, l’organisme prêteur évalue avec vous le montant que vous pouvez emprunter. Il examine vos revenus et ceux de votre partenaire ainsi que vos dépenses fixes et variables. Outre votre loyer ou vos charges hypothécaires et vos frais de subsistance, les prêts en cours et autres obligations fixes, telles que l’alimentation, seront également inclus dans votre aperçu financier personnel. Si toutes les informations sont clairement énumérées, il sera déterminé quelle est votre limite de dépenses, quel est le montant du crédit et quelle est la durée la mieux adaptée à votre situation. Le montant disponible par mois est multiplié par un facteur de 50, ce qui donne une bonne indication du montant que vous pouvez emprunter de manière responsable.

Pour déterminer si vous pouvez bénéficier du crédit, les aspects suivants sont pris en compte.

Revenu par mois

Revenu net fixe (hors indemnités du 13e mois, heures supplémentaires, indemnité de vacances, voiture et frais de déplacement).

Les revenus nets fixes de votre partenaire, même sans les allocations mentionnées ci-dessus, peuvent être entièrement retirés si votre partenaire a exercé un emploi permanent pendant au moins un an.

Si votre partenaire n’a pas de revenus propres, vous pouvez inclure le montant mensuel du crédit d’impôt général dans les revenus de votre partenaire.

Remboursement provisoire, par exemple dans le cadre de l’acquisition d’un logement

Si vous ne recevez pas de remboursement provisoire (mais seulement une fois par an, par exemple), vous pouvez ajouter 1/3 de votre charge hypothécaire mensuelle brute à vos revenus.

Les dépenses suivantes seront déduites du revenu.

Coûts de logement

Le loyer, la pension et le logement (à l’exclusion du gaz, de l’eau, de l’électricité) ou les intérêts et le remboursement de l’hypothèque. Le loyer payé est considéré comme le montant du loyer après déduction de toute majoration de loyer. Pour les frais hypothécaire, il convient de mentionner les frais bruts. Pour les personnes seules vivant à domicile, 33 % du revenu net, avec un minimum de 300 euros, – doivent être inclus dans le coût de la vie.

Autres engagements

Il s’agit d’engagements fermes tels qu’une pension alimentaire, une prime d’assurance (vie) et/ou des paiements mensuels sur des prêts déjà en cours.

Coût de la vie

Pour déterminer le coût de la vie, le prêteur travaille avec des montants standards calculés sur la base d’un pourcentage du revenu. Ces pourcentages dépendent de la composition de la famille ainsi que du niveau de revenu. Le montant standard comprend les frais de gaz, d’eau et d’électricité. Les frais de subsistance minimums sont ajustés tous les six mois. Les montants standards actuels peuvent donc s’écarter des montants standards mentionnés dans les exemples de calcul ci-dessous.

Calcul

Vos dépenses mensuelles, telles que mentionnées ci-dessus, seront déduites de vos revenus mensuels. Le montant restant est le montant mensuel maximum que vous pourriez payer sur votre crédit (capacité de remboursement).

Pour le calcul, on suppose que vous devriez être en mesure de payer vos dépenses fixes mensuelles et 2 % de la limite de crédit.

Conditions contractuelles

Retards de paiement

En cas de retard de paiement, vous recevrez une mise en demeure. Si, après avoir reçu la mise en demeure, vous ne payez pas le montant dû dans le délai qui y est indiqué, vous serez redevable d’une indemnité pour retard de paiement à compter de la date d’expiration de ce délai. L’indemnisation pour retard sera calculée avec précision en jours, sur la base des intérêts effectifs sur une base annuelle, comme indiqué dans l’accord.

Un exemple :

Le client aurait dû payer un montant de 160 € le 14 janvier et le 14 février. Le client a déjà reçu une mise en demeure indiquant que le montant total doit être reçu au plus tard le 14 mars. Toutefois, si le montant n’a pas été reçu le 14 mars, l’indemnisation pour retard sera calculée à partir de ce moment. Avec un taux d’intérêt de 9,4% effectif par an, cela représente, dans cet exemple, un montant de 2,40 €.

Indemnisation en cas de remboursement anticipé

Avec le prêt personnel, vous avez la possibilité de mettre fin au prêt partiellement ou totalement de manière anticipée. Avec cette forme de crédit, vous avez convenu avec nous d’une compensation de crédit fixe, qui fait partie de la durée convenue avec vous. Le total des frais mensuels restant à payer est appelé le solde brut. Chaque charge mensuelle comprend un remboursement partiel et une compensation partielle du crédit (intérêts). À la réception de chaque charge mensuelle, le crédit qui vous est accordé est réduit de la partie remboursement de la charge mensuelle. Le total des versements restant à effectuer est appelé le solde net. Ce montant est donc toujours inférieur au solde brut. En cas de remboursement anticipé intégral, vous payez le solde net, plus une redevance, qui diminue à l’expiration du délai. L’indemnité est exprimée en pourcentage du montant du crédit initial.

Les frais sont :

– 5 % du montant du crédit si un maximum de 1/5 de l’échéance convenue a été fourni ;

– 3 % du montant du crédit si plus d’un cinquième mais pas plus de deux cinquièmes de l’échéance convenue s’est écoulée ;

– 2 % du montant du crédit si plus des 2/5 de l’échéance convenue se sont écoulés, mais pas plus des 3/5 de l’échéance convenue.

Si, au moment du rachat, plus de 3/5 du délai convenu est écoulé, aucun frais ne sera facturé.

Un exemple :

Un prêt personnel de 8 000 € d’une durée de 60 mois et d’une charge mensuelle de 169,35 € est remboursé intégralement par anticipation en même temps que le paiement de la 20e tranche. Au moment du remboursement anticipé, 3 387 € (20 x 169,35 €) ont été versés, dont 1 142,12 € d’intérêts et 2 244,88 € de remboursement.

Le calcul est alors le suivant :

– Montant initial du crédit : 8 000,00 €.

– Remboursement 2 244,88 € _

– Montant du crédit restant (solde net) 5 755,12

– Coûte 3% de la somme du crédit* € 240.00 +

– A payer € 5.995,12

Après 20 mois, plus d’un cinquième, mais pas plus de deux cinquièmes, de la durée est passé, ce qui coûte 3 %.

Remboursement anticipé partiel

Si vous payez une partie de votre pension au début de la période intermédiaire, le régime décrit ci-dessus sera appliqué proportionnellement. Cela se fait sur la base du rapport entre le montant du remboursement anticipé et le solde restant dû au moment du remboursement anticipé. Si le rachat supplémentaire conduit à une durée plus courte, crédit sera recalculé à la fin de l’accord.

Les coûts liés au rachat supplémentaire seront alors compensés par le trop-payé éventuel de la compensation du crédit.

Possibilité de réclamation précoce

Si le besoin s’en fait sentir, le prêteur peut récupérer le montant total emprunté.

Il peut le faire dans les cas suivants :

  • Si vous accusez un retard d’au moins deux mois dans le paiement d’une redevance mensuelle en souffrance et après avoir été déclaré en défaut, vous êtes en infraction avec votre obligation de payer les redevances mensuelles.
  • Si vous quittez la Belgique pour vous installer définitivement à l’étranger, ou si le prêteur peut raisonnablement supposer que vous partirez définitivement à l’étranger dans quelques mois.
  • Si vous vous trouvez en état de faillite ou si vous avez été déclaré soumis à un rééchelonnement de dettes par des personnes physiques.
  • Si vous avez délibérément fourni des informations incorrectes lors de votre demande de crédit, à tel point que le prêteur ne vous aurait pas accordé le crédit ou ne l’aurait pas fait dans les mêmes conditions.
  • Si vous décédez et que le prêteur a de bonnes raisons de croire que vos obligations en vertu du contrat ne seront pas remplies. Bien entendu, cela ne s’applique que dans la mesure où aucune renonciation (totale) n’a eu lieu sur la base de la couverture du risque de décès.
  • Si vous avez disposé de l’objet servant de garantie. Vous pouvez en savoir plus sur les garanties dans ce prospectus ci-dessous.

Sécurité

Engagement silencieux

Dans certains cas, aucun prêt personnel ne peut être accordé sans fournir de garantie. Cela signifie qu’il vous sera demandé de mettre en gage au prêteur l’objet (généralement la voiture, le bateau, la moto ou la caravane) que vous avez acheté avec l’argent prêté. Bien entendu, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas disposer de votre nouvel achat.

Au contraire, vous pouvez déjà utiliser pleinement votre achat et, légalement, vous en êtes également le propriétaire. Normalement, vous ne remarquerez pas l’engagement silencieux. Toutefois, si l’un de ces cas de remboursement anticipé se produit, il peut exiger la restitution de l’objet gagé.

Délivrance du bien garanti en cas de réserve de propriété

En cas de revendication anticipée du montant que vous devez en vertu du contrat, il peut exiger la restitution de l’objet fourni en garantie. Dans le cas d’un prêt personnel, le rachat peut être demandé tant que vous n’avez pas encore remboursé les 3/4 du montant du crédit (c’est-à-dire le montant net initial du crédit).

L’accord sera alors dissous de plein droit. Le prêteur vendra ou fera vendre l’objet. Le montant que vous devez encore au prêteur en vertu du contrat sera payé à partir du produit de la vente. Si les recettes dépassent le montant que vous devez, l’excédent vous sera versé. Si il exige la restitution parce que vous avez un retard de paiement de plus de deux mois, vous pouvez annuler la restitution et résilier le contrat en payant le montant des arriérés plus l’indemnité de retard dans un délai de 14 jours. En cas d’abandons répétés, vous ne disposez de ce droit qu’après le paiement de la totalité de la dette résiduelle, plus les frais de remboursement anticipé et les intérêts de retard. Des conditions différentes peuvent s’appliquer aux accords dont le montant du crédit est supérieur à 40 000 euros. Renseignez-vous auprès de votre conseiller à ce sujet.

Conditions générales du prêt personnel

Vous recevrez une copie des conditions générales du prêt personnel lorsque vous signerez le contrat de crédit. Si vous souhaitez recevoir une copie des conditions complètes du prêt personnel, vous pouvez en faire la demande auprès de votre prêteur ou via votre conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *