Pourquoi mon prêt urgent a été refusé ?

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’avoir un de ces projets en tête ? Acquérir la maison de vos rêves ou acheter la voiture de vos rêves ? Peu importe le type de projet, ce sont des cas pour lesquels vous avez besoin de financement pour le réaliser. Vous vous réveillez un beau matin et vous recherchez une solution… Le crédit rapide est ce qui vous faut.

Surendettement et refus de demande de prêt

Les institutions financières et un conseiller financier peuvent vous mettre sur la piste d’une éventuelle demande de prêt. Les organismes analysent votre dossier et dans certains cas, vous annoncent une mauvaise nouvelle : un refus. La déception peut mettre votre moral au plus bas. La raison de ce refus ? C’est parce que votre ratio d’endettement était trop élevé, ou peut-être que votre crédit a été entaché pour une raison quelconque. Si vous êtes endetté de manière critique, quitter le pays pour aller vivre ailleurs et recommencer à zéro, ce n’est pas la bonne solution. Vous êtes dans une situation de surendettement par votre imprudence. Le problème doit être réglé de manière professionnelle. Il convient de se rapprocher des experts en gestion financière afin d’éviter de reproduire les mêmes erreurs partout où vous irez. Autrement, vous allez suivre le même chemin, peu importe l’endroit où vous irez vivre.

Ce qu’il faut faire pour éviter un refus de demande de prêt urgent

Pour éviter d’avoir un refus de prêt, une institution financière peut vous apporter la solution. Certaines agences et bureaux de crédit peuvent vous apporter des solutions. Ils transmettent et traitent les informations liées à votre situation. Ces agences ont de l’expérience et peuvent vous donner des informations plus condensées, et qui peuvent être efficaces. Travailler avec les conseillers qui procurent des informations détaillées est plus avantageux. Ces experts sont aptes à traiter votre dossier crédit et ils ont la capacité de mieux vous situer par rapport aux autres consommateurs et améliorer votre score de crédit consommateur. Avec ces informations, votre risque de refus est faible. Mais il faut faire en sorte que le dossier fasse mention de mêmes informations données par les conseillers. Cela est rassurant pour votre situation actuelle.

Les précautions à prendre avec le fichage de crédit

Il faut faire preuve de prudence avec le dossier de crédit que vous présentez au niveau du fichage. Le score peut être différent de celui que vous obtenez auprès des conseillers. Cela peut varier jusqu’à une bonne cinquantaine de points. Par exemple, si votre ratio client est évalué à 700 par votre organisme de crédit ou votre banque, les conseillers financiers pourraient, après étude du dossier, trouver une différence de 50 points à la hausse ou à la baisse. Une journée après, le score peut passer à 650. Tel est le fonctionnement du fichage que vous pourriez avoir avec votre dossier crédit. Il ne faut pas se donner de faux espoirs en allant chercher de midi à quatorze heures. Toutefois, cette opération vous permet également de savoir le pourquoi et le comment de cette différence d’évaluation de capacité de remboursement.

Des scores différents pour le même client : pourquoi ?

Pourquoi le score est-il plus faible chez un organisme de prêt alors qu’il est plus élevé chez une autre agence ? Au niveau du score de crédit, les chiffres ne sont pas les mêmes parce que les calculs ne sont pas effectués de la même façon. Alors, il convient de faire faire une comparaison de votre fichage de crédit au moins une fois par an afin de pouvoir bien analyser la situation. Cela vous permet également de vérifier si des erreurs ont été commises dans votre dossier, que ce soit au niveau de votre nom, le numéro d’assurance sociale ou sur d’autres informations… Voici un exemple d’erreur qui pourrait se produire : le numéro d’assurance sociale d’un client a été attribué à un autre client. Ce type de confusion est assez grave. Il est alors fortement recommandé aux clients de vérifier leurs documents de crédit au moins une ou deux fois par an pour s’assurer de la véracité de toutes les informations. Cela doit être fait même si vous avez des comptes qui ont été fermés depuis des années. Si vous avez noté des points douteux ou des erreurs dans votre dossier crédit, il est toujours plus judicieux de faire appel aux institutions financières dédiées pour que des experts puissent faire les ajustements.