La banque nationale de Belgique (BNB)

La banque nationale de Belgique

La banque nationale de Belgique, plus connu sous le nom de la BNB a pour rôle d’empêcher les gens d’avoir des problèmes financiers.

Tous les prêts et crédits doivent être enregistrés auprès de la BNB. Il est ainsi possible de superviser l’ensemble de la situation financière d’une personne. Il s’agit, par exemple, d’achats à tempérament. L’abonnement à un téléphone portable en est un exemple. Étant donné que l’abonnement mensuel comprend également un montant destiné à rembourser le téléphone, celui-ci est considéré comme un crédit et est donc enregistré.

Outre l’enregistrement de tous les prêts et crédits, le comportement de paiement est également enregistré. S’il y a des arriérés de paiement, cela sera inclus dans le fichier de la centrale des crédits aux particuliers (CCP).

En revanche, les arriérés de paiement des factures ne sont pas enregistrés dans le registre car il ne s’agit pas d’un prêt ou d’un crédit. Cela peut donc donner une image déformée. Une personne qui a quelques centaines d’euros de retard dans le remboursement d’un prêt sera enregistrée, mais une personne qui, par exemple, est en retard dans le paiement de ses impôts ou de son assurance maladie ne sera pas enregistrée.

Ainsi, pour les prêteurs, la BNB ne donne pas une vue d’ensemble. Un mauvais payeur dans d’autres domaines qu’un crédit ou un prêt ne sera toujours pas facile à retrouver. Toutefois, selon certaines informations, ce type d’arriérés sera également enregistré. En fin de compte, cela aussi est juste.

En ce qui concerne les hypothèques, l’inscription ne suit qu’en cas d’arriérés. Actuellement, un fichage à la banque nationale de Belgique est effectué pour trois mois d’arriérés. Dans le passé, ce délai était de quatre mois.

Etre fiché à la Banque nationale de Belgique

Le grand avantage du fichage à la BNB c’est que les prêteurs peuvent limiter leur risque. En conséquence, ils pourront offrir de meilleurs taux car le nombre de mauvais payeurs sera faible. Cela se reflète dans les différents taux d’intérêt des prêts et crédits qui sont relativement bas en Belgique par rapport à d’autres pays.

Pour les personnes qui ne font que payer à temps, c’est une bonne chose. En fin de compte, les coûts du non-paiement se répercutent sur les taux d’intérêt. En fin de compte, tout le monde paie donc pour les dommages subis par les mauvais payeurs.

Si, contre toute attente, vous avez un enregistrement négatif, cela peut poser des problèmes lorsque vous contractez un prêt ou une hypothèque. Les personnes enregistrées conviendront que, malheureusement, il n’est pas facile de s’en débarrasser. Il est donc toujours préférable de prévenir que de guérir.

Le fournisseur d’un prêt fera presque toujours une vérification auprès de la BNB avant l’octroi d’un prêt. Emprunter sans contrôle n’est en fait possible qu’avec un mini-prêt, ce qui se reflète toutefois dans les taux d’intérêt, qui sont assez élevés.

Si vous souhaitez emprunter rapidement un petit montant, par exemple 100 euros, et que vous ne voulez pas subir les tracas d’un contrôle, vous pouvez donc faire appel à l’un des fournisseurs de mini-crédits.