Prêt social : tout ce que vous devez savoir

Crédit social : tous ce que vous devez savoir !

Voici un aperçu global sur les méthodes de travail d’un organisme de crédit en matière d’octroi de prêts sociaux. Ces établissements peuvent accorder des prêts sociaux sans faire appel à des intermédiaires ou à des agents agréés. Ils sont également affiliés à une association pour l’aide à l’endettement et d’autres partenaires incontournables pour ses opérations. Tous les prêteurs affiliés doivent approuver les méthodes de travail de leurs prêteurs sociaux, notamment sur :

  • le temps et l’attention sociale pour le client ;
  • l’inquiétude sur sa situation financière

À qui s’adresse le prêt social ?

Tout le monde peut demander un prêt social en remplissant les conditions légales. Pour pouvoir bénéficier d’un prêt social, vous devez habiter dans la zone de travail de votre organisme de prêt et remplir au moins une des conditions suivantes :

  • vous avez un revenu allant jusqu’à 130 % du salaire minimum brut ;
  • vous avez un historique de crédit endommagé ;
  • vous êtes âgé de 65 ans ou plus ;
  • vous ne pouvez pas obtenir de crédit sans une garantie supplémentaire.

Voir aussi : Conditions d’un prêt personnel

Caractéristiques du prêt social

Avec un prêt social, la durée est fixe. Vous payez un montant fixe d’intérêts et de remboursement pour un nombre de mois convenu. L’intérêt est également fixé pour toute la durée du prêt. Le taux d’intérêt effectif annualisé est un indicateur de prix pour le prêt. Il reflète tous les coûts liés au prêt. Pour une augmentation d’un prêt en cours, vous devrez présenter une nouvelle demande.

Déroulement de la demande de prêt social

Vous pouvez effectuer une demande de prêt social en ligne, via le site web de votre banque. Tout résident de la Belgique âgé de 18 ans ou plus peut demander un prêt social auprès d’un prêteur agréé. Un certain nombre de conditions spéciales s’appliquent à l’octroi d’un prêt social. Si vous n’êtes pas un ressortissant belge, vous devez avoir un permis de séjour valable pour toute la durée du prêt social. Votre identité et les détails de vos revenus seront vérifiés par rapport aux preuves d’identité et aux preuves de revenus. Des copies/scans seront faits de ces documents et nous les inclurons dans votre dossier client. Avant de vous accorder un prêt social, nous vérifions vos données financières. Ceci afin de vous éviter de prendre des engagements financiers excessifs et d’entraîner un surendettement. Les prêts sociaux accordés sont également signalés à la centrale des crédits aux particuliers (CCP) afin d’éviter le surendettement. Les irrégularités de remboursement (arriérés) sont également signalées à ce type d’agence. Un dépliant d’information sur l’agence d’évaluation peut être obtenu auprès de l’organisme prêteur.

Acceptation d’une demande

Votre capacité de remboursement mensuel est déterminée sur la base de vos revenus fixes réguliers et de vos frais de logement. Si vous avez un revenu au niveau de l’aide sociale, le créancier utilisera comme base la norme de remboursement établie au niveau national (6 % du niveau d’aide sociale, y compris la prime de vacances).

Les informations demandées à l’agence d’évaluation de crédit, permettent de connaître votre situation actuelle en matière de crédit. Si le prêt social demandé ne peut être accordé, vous en serez informé par écrit. Votre prêteur est tenu, sur la base du Code de conduite pour les prêts sociaux, de rejeter la demande, en indiquant ses raisons et en fournissant des conseils.

Voir aussi : Emprunter de l’argent : à quoi faut-il faire attention ?

Le prêteur applique les critères suivants à cet égard :

Revenus

Le calcul de votre capacité de remboursement est basé uniquement sur vos revenus fixes. Le revenu de votre partenaire peut également être inclus dans le calcul.

Frais

Bien entendu, les coûts fixes sont également importants pour déterminer votre capacité de remboursement. Vous devez indiquer un certain nombre de dépenses sur le formulaire de demande, telles que les coûts de logement, les coûts énergétiques, les obligations actuelles, etc. Pour le reste, votre organisme de crédit se basera sur des données d’expérience ou, si votre revenu est au niveau de subsistance, sur la norme nationale de remboursement établie.

La solvabilité

Il est également important de déterminer votre solvabilité. Les informations de la centrale des crédits aux particuliers, par exemple, sont un élément indispensable à cet égard. Il s’agit d’éviter le surendettement et les prêts irresponsables.

L’établissement du contrat prêt social

Le contrat de prêt social est conclu par écrit et signé par le prêteur et vous en double exemplaire. Vous recevrez une copie de l’accord et des conditions générales qui s’y appliquent pour vos propres dossiers. Le débiteur de crédit est tenu de vous informer de l’existence de ces conditions générales avant la conclusion de l’accord. Un exemplaire de l’accord sera versé à votre dossier client et archivé par l’organisme de prêt, avec, dans tous les cas, des copies de vos pièces d’identité, des copies de vos justificatifs de revenus et des copies de vos relevés de compte bancaire.

Calcul des frais de crédit dus

Les frais de crédit à payer pour un prêt social sont indiqués dans le contrat de crédit. Le montant total du crédit peut être calculé à l’avance en multipliant les mensualités par les frais mensuels et en déduisant le montant du crédit. Ceci est soumis à la condition que le contrat de crédit soit remboursé régulièrement, c’est-à-dire selon le calendrier de paiement convenu.

Retards de paiement

Si vous ne respectez pas vos obligations de paiement, le prêteur peut vous facturer des frais, appelés intérêts de retard.

La banque ne peut vous facturer ces frais qu’après vous avoir mis en demeure. Ces intérêts de retard seront calculés sur la base du taux annuel effectif de prêt mentionné dans le contrat de crédit et ne pourront pas dépasser le taux mentionné dans le contrat de crédit.

Remboursement anticipé

Un prêt social peut être remboursé totalement ou partiellement par anticipation à tout moment. Vous ne devez payer aucun frais à la banque pour un remboursement anticipé.

Réclamation anticipée

Dans un certain nombre de cas, la banque peut exiger le remboursement anticipé du prêt :

  1. Si vous êtes en retard dans le paiement d’un versement dû depuis au moins deux mois et que, après mise en demeure, vous continuez à ne pas respecter vos obligations.
  2. Si vous vous êtes installé en dehors de la Belgique ou si l’on peut raisonnablement supposer que vous quitterez le pays dans les prochains mois.
  3. Si vous êtes en état de faillite ou si le régime légal de rééchelonnement de la dette des personnes physiques est déclaré applicable à votre égard.
  4. Si vous fournissez délibérément des informations incorrectes votre prêteur, en vue de la conclusion de l’accord, dans la mesure où la banque n’aurait pas conclu l’accord ou ne l’aurait pas fait dans les mêmes conditions si elle avait reçu les informations correctes.
  5. À votre décès et si la banque a des raisons valables de penser que vos héritiers ne respecteront pas les obligations découlant de l’accord.

La centrale des crédits aux particuliers

Le prêteur participe au système d’enregistrement des crédits. il enregistre les prêts sociaux nouvellement conclus auprès de la centrale des crédits aux particuliers (CCP). Elle traite ces données afin de prévenir et de limiter les risques de crédit et de paiement pour les établissements affiliés (évaluation de la solvabilité) et de prévenir et de limiter le surcrédit des personnes concernées, ainsi que de contribuer à la prévention des situations d’endettement problématiques. Les données sont donc mises à la disposition des institutions affiliées par l’agence d’enregistrement des crédits afin d’évaluer votre solvabilité dans le cadre de votre demande de prêt social. Sur la base de vos obligations de paiement actuelles, entre autres, la banque municipale peut évaluer si un prêt social est justifié.

Exemples de calculs

Exemple 1

Ménage : 3 personnes (2 adultes et 1 enfant)

Demande de prêt social : 2500.00 €.

Revenu par mois (revenu familial fixe total) : 1435,00 €.

Dépenses par mois pour :

– loyer (net) 260,00 €.

– énergie 225,00 €.

– dépenses du ménage 450,00 €.

Comme il n’y a pas d’autres obligations de paiement, que les accords précédents ont toujours été correctement respectés et que la charge mensuelle correspond au budget du demandeur, la banque est prête à accorder un prêt social de 2 500 €. Les frais mensuels seront de 81,13 € pendant 36 mois. Les frais de prêt s’élèvent à 2 920,68 € (= 81,13 € x 36 mois) moins 2 500,00 € = 420,68 €.

Exemple 2

Composition du ménage : unique

Demande de prêt social : 1500.00 €.

Revenu par mois (revenu familial fixe total) : 1000,00 €.

Dépenses par mois pour :

– loyer (net) 260,00 €.

– énergie 180,00 €.

– frais de ménage 250,00 €.

Comme il n’y a pas d’autres obligations de paiement, que les accords précédents ont toujours été correctement respectés et que la charge mensuelle correspond au budget du demandeur, le prêteur est prêt à accorder un prêt social de 1 500 €. Les frais mensuels seront de 38,33 € pendant 48 mois. Les frais de crédit sont de 1 839,84 € (= 38,33 € x 48 mois) moins 1 500,00 € = 339,84 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *