Quelles sont les conditions pour obtenir un crédit social en Belgique

Comment obtenir un crédit social en Belgique ?

En Belgique, les personnes aux revenus modestes auront souvent des difficultés à obtenir un crédit bancaire. Le crédit social Belgique vient à leurs secours. Ce crédit permet aux ménages modestes de construire, acheter ou rénover un bien immobilier, via des conditions et taux d’intérêts plus avantageux.

Crédit social Belgique – les conditions

En Belgique, les crédits sociaux sont gérés par les logements sociaux. Ils sont trois et ce sont eux qui déterminent les conditions et les modalités :

  • la société du Logement Vlaamse Maatschappij voor Sociaal Women (VMSW) pour la région flamande. Elle accorde des crédits aux ménages et aux célibataires avec ou sans enfants qui possèdent des revenus limités,
  • la société du Logement de Région Bruxelloise (SLRB), pour la région Bruxelles-Capitale. Leur prêt s’adresse uniquement aux familles avec revenu limité ou moyen,
  • la Société Wallonne du Logement ou Société Wallonne du crédit social, pour la région wallonne.

Hormis les conditions fixées par ces logements sociaux, voici d’autres éléments à prendre en compte avant de souscrire un crédit social en Belgique :

  • être majeur et âgé de 76 ans ou moins lorsque le prêt sera totalement remboursé,
  • être parent de deux enfants au maximum,
  • avoir un contrat fixe,
  • la totalité des remboursements des prêts ne doit pas dépasser 45 % des rémunérations,
  • avoir une rémunération annuelle totale qui n’excède pas 53 900 euros,
  • être domicilié sur le territoire belge, mais sans être propriétaire d’un autre bien immobilier,
  • ne pas être fiché à la Banque Nationale de Belgique.

Crédit social en Belgique – quels sont les objectifs de ce prêt ?

Le crédit social en Belgique permet au bénéficiaire d’accéder à la propriété. Si le prêt est accordé, le bénéficiaire doit s’engager à acheter un bien ou à construire un bien immobilier. La valeur du bien ne doit pas excéder au montant fixé par les logements sociaux. Il doit également faire un engagement à rester dans ce logement jusqu’à l’échéance du prêt. Ce prêt ne permet donc pas d’acquérir des logements d’affaires ou des maisons de vacances. Si jamais le propriétaire décide de revendre le bien, il devra acquitter le montant intégral de son emprunt. Par ailleurs, le bénéficiaire du crédit social Belgique devra aussi contracter un contrat d’assurance-vie et assurance incendie. Dans le cas où le remboursement du prêt n’est pas effectif, il sera obligé de céder la part saisissable du revenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *